Julien Doré signe son retour sur scène au Zénith d’Amiens, et on a adoré

Ses longs cheveux ondulés, sa voix envoûtante, ses Timberland et sa veste en jean loup. Pas besoin de plus pour qu’il nous séduise toutes… et tous. Le concert de Julien Doré avait lieu jeudi 23 février, au Zénith d’Amiens. Un retour grandiose pour l’artiste qui est monté pour la première fois sur cette scène afin de présenter « & » autrement dit Esperluette, son dernier album, sorti en octobre 2016.

En première partie, Julien Doré avait invité Adrien Souleiman, chanteur qui l’accompagnera sur plusieurs dates de la tournée le temps de quelques chansons.

Ensuite, nous avons eu le plaisir de découvrir un Julien Doré souriant et heureux de fouler à nouveau la scène face à son public. La scénographie est très travaillée : un « & » géant par lequel il fait son entrée servant également à projeter des vidéos (de lui se trémoussant en slip et Timberland en pleine nature par exemple…) , des musiciens placés en hauteur pour une mise en valeur maximale de l’espace scénique et un jeu de lumières important qui a véritablement donné du caractère à chaque tableau.

16831944_10212312098300207_7608474094309641878_n

Photo : @tat0uille

Six musiciens sont présents sur scène et soulignent la voix du chanteur afin d’intensifier le côté très rock voulu en live de certains titres de l’opus comme « Le lac » ou « Coco Câline ». Titres qui ont fait transpiré le public du Zénith, composé de tout petits et de grands. Il nous fait danser, il séduit, il apaise, il danse avec son piano, il taquine ses fans en tentant quelques mots d’humour quand l’un d’eux crie dans un moment de silence. « Non mais, toi, tu te tais ! » 

Nous avons découvert également sa délicatesse lorsqu’il se retrouve devant son piano chantant des textes forts et percutants à l’image de son dernier single « Sublime et silence ». Délicatesse qui devient rapidement volupté lorsqu’il ne fait plus qu’un avec son instrument. « Danser avec un piano, c’est facile à imaginer. Mais le réaliser en vrai, devant vous, c’est autre chose.« 

Cependant, il n’a pas oublié de reprendre quelques uns de ses titres phares comme « Les limites », « Chou Wasabi » ou l’envoutant « On attendra l’hiver » que le public a entonné avec plaisir.

img_20170224_173830_068

Photo : Mélissa

Comme il le dit lui même, maladroitement au micro, en cherchant ses mots, il ne sait faire que ça, « être sur scène« . Et nous, nous confirmons qu’il est dans son élément. Julien Doré se montre tel qu’il est : un peu acteur, un peu danseur, et surtout véritable chanteur et réel artiste.

https://twitter.com/jdoreofficiel

Cette aisance et cette folie douce assumée nous ont fait passer un véritable bon moment et nous avons été ravies que le public picard soit le premier à découvrir son spectacle.

Léa CznsMélissa.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités
Cet article, publié dans Concerts, Somme, Sorties, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s