Damo, artiste local au grand coeur, prête sa voix pour Anne-Lise

Jeune Saint-quentinois de 25 ans, Alassane Dia alias Damo, a déjà fait son petit bonhomme de chemin dans sa ville et les alentours. C’est en toute simplicité que l’Axonais originaire du quartier Europe, revient sur l’origine de sa vocation du cœur. Un tournant dans sa vie qu’il doit à sa professeure de français.

Manon : Comment est née ta passion pour la musique ?
Damo : J’avais 13 ans, et j’aimais écrire des poèmes. Un jour, ma prof m’a dit que c’était super et que je devais continuer alors j’ai commencé à écrire plus sérieusement. Au début, j’écrivais juste pour écrire. Après, je me suis dit « pourquoi pas mettre ce que j’écris en musique ? » J’ai vraiment fait attention à ce que j’écrivais lorsque j’ai commencé à mettre mes musiques sur Youtube. Comme beaucoup à l’époque, je voulais faire comme les Youtubers qui obtenaient 4 000 vues, et j’ai essayé d’écrire quelque chose qui parle aux gens. À 15 ans,  j’ai enregistré pour la première fois à l’Urban Studio. J’ai sorti mon premier album en octobre 2015.

damo 1

Comment réagit-on quand on s’aperçoit qu’on commence à être connu pour sa musique ?
On est vraiment content, presque euphorique. On se dit, qu’il y a un certain nombre de personnes qui aiment ce qu’on fait, qui se retrouvent dans notre musique. Je me souviens que pour mon premier concert, à la manufacture, j’étais enjoué. Étrangement, je n’étais pas si stressé que ça. C’était mon quartier, tout le monde me connaissait, j’avais juste peur de foirer. Le premier concert payant, c’est autre chose. Les gens ne vont pas payer pour quelque chose qu’ils n’aiment pas, surtout à Saint-Quentin ! (rires).

As-tu déjà pensé à faire un télé-crochet musical ?
J’y ai déjà pensé, oui. Mais quand on regarde bien, et c’est ce qui m’embête, c’est toujours la même chose. C’est une fille ou un garçon qui ont une superbe voix, et qui vont reprendre des chanteurs comme Sardou, Cabrel… Je ne pense pas avoir le même style. Dans ces émissions, le rap et le R&B sont un peu délaissés. Et c’est dommage.

La première chanson qui a fait vraiment connaître Damo, qui a désormais plus 24 300 vues sur sa chaîne Youtube, est un titre émouvant intitulé Intouchables, et réalisé en featuring avec Flowska et Marina. Dans un tout autre contexte, mais toujours aussi bouleversant, le premier single du deuxième album de Damo, Anne-Lise, sortira mercredi 19 avril sur le net à partir de 18 heures. Nous avons pu l’écouter en exclusivité, et avons eu un véritable coup de cœur pour cette chanson généreuse et attendrissante sur une petite fille atteinte d’une encéphalopathie anoxo-ischémique à la suite d’un arrêt cardio-respiratoire à la naissance.

damo shown anne-lise

damo tous unis pour anne lise1

Comment es-tu venu à écrire cette chanson pour  Anne-Lise ?
J’ai été contacté par ses parents, pour lui écrire une chanson pour un repas que l‘association Tous unis pour Anne-Lise organisait (afin de financer sa rééducation, qui n’est pas prise en charge). L’histoire d’Anne-Lise m’a touché. J’ai tout de suite accepté, et j’ai demandé à Shown de m’accompagner. Lorsque j’ai chanté pour l’association, ça a tout de suite plu. J’ai donc demandé à ses parents si je pouvais mettre le titre dans mon album et faire un clip. Avec les images, on peut voir vraiment ce que cette petite-fille endure au quotidien. C’est très touchant. J’ai insisté pour qu’il y ait vraiment Anne-Lise et pas un figurant, parce que c’est sa chanson.

damo shown 1

Peux-tu nous en dire plus sur ce prochain album ?
C’est un album de douze titres, avec que des chansons exclusives. Il n’y en a qu’une seule qui existait déjà. J’ai choisi le titre d’Anne-Lise comme fond de l’album, parce que c’est une des chansons qui me plaît le plus. J’ai pas mal d’invités sur cet album, dont des artistes locaux comme Romane, Shown ou encore Jessy Love. J’ai également un partenariat avec Tadefouraille qui est de la région parisienne et qui a entièrement enregistré, mixé et masteurisé l’album. Contrairement au premier, ce n’est plus de l’auto-production, ce qui donne un côté plus professionnel. Et en exclu, je peux dire que l’album, qui s’intitule M’évader sera en vente le jour de la fête de la musique, le 21 juin, pendant que je serai sur scène. J’ai déjà quelques dates de concerts, notamment, le  21 avril à Bapaume, le 20 mai au musée Antoine-Lécuyer de Saint-Quentin.

Rendez-vous le mercredi 19 avril pour le clip d’Anne-Lise sur la page youtube Damo Officiel, et le 21 juin pour la sortie de l’opus.

Manon Capelle

Publicités
Cet article, publié dans Aisne, Chanteurs/musiciens, Concerts, Personnalités picardes, Sorties, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s