Le rêve d’une brasserie artisanale et solidaire devenu réalité

Chaleureuse et solidaire, la brasserie Saint Médard à Compiègne est une brasserie artisanale unique en son genre. Née d’une idée qu’a eu son fondateur en 2015, avant de se lancer officiellement en 2016 avec un premier brassage en novembre, cette brasserie respecte un enjeu local, social, et environnemental important. Rencontre avec Philippe Gagniard, brasseur de 15 ans d’expérience qui a choisi de tout quitter pour réaliser son rêve. 

IMG_7995

Philippe Gagniard est un brasseur passionné : « La bière, c’est le produit qui m’a le plus intéressé quand je travaillais dans l’industrie. C’est un produit génial autour duquel on peut se retrouver à la fin de la journée. Elle a cet élément : la convivialité. » Après 15 années de métier dans l’industrie, il a été interpellé par la COP 21 de Paris en 2015 et le message du Pape François: « Il faut s’occuper de la planète. » Conscient que les brasseries locales n’étaient pas compétitives par rapport aux usines avec l’essor du verre à usage unique, il a décidé de se lancer dans un projet original : mettre son savoir-faire au service d’une brasserie artisanale qui produit et distribue des bières en bouteilles consignées. Cet enjeu environnemental lui permet de réduire son coût en verre, mais surtout de limiter le gaspillage et l’impact sur l’environnement, puisque chaque bouteille distribuée et consommée est ensuite récupérée et réutilisée.

IMG_7948

IMG_7980

IMG_7952

Après nous avoir accueillis dans la salle où il entrepose son stock de produits finis, Philippe Gagniard nous confie qu’il travaille dans la brasserie avec Fadi Saoud, un réfugié Syrien de 35 ans qu’il a rencontré par l’intermédiaire d’amis, qui livre les bières et qui l’aide à brasser : « Pour moi, il était important de créer une activité avec un sens social. Pour avoir vécu longtemps dans l’industrie, je me rends compte que trop de gens sont laissés de côté … De plus en plus de personnes sont hors circuit. Il y a un réel besoin de solidarité et de création d’emplois pour ces personnes ». Les caisses en bois dans lesquelles sont livrées les bouteilles sont par ailleurs fabriquées par des travailleurs handicapés (L’ESAT Edmond Dufour à Chauny). Soucieux de l’insertion sociale, que ce soit pour les jeunes, pour les réfugiés, pour les accidentés du travail ou pour le monde du handicap, ce brasseur tient à ce que son activité soit solidaire : « Mon rêve c’est qu’un de mes employés livre un jour une bière et puisse dire au client « C’est moi qui l’ai faite ». »

IMG_7953

IMG_7954

IMG_7956

La brasserie Saint Médard propose quatre types de bières : une brune, une ambrée, une blonde et une blonde pur malt. Pour la blonde, le brasseur utilise plusieurs malts et du houblon alsacien. Ce qui est important c’est que la bière ait du corps et un certain degré d’amertume: « Pour moi, la qualité, c’est fondamental… Tout autant que la solidarité et le respect de l’environnement. »

IMG_7978

IMG_7979

Le logo de la brasserie est Saint Médard, le premier évêque de Noyon. Le créateur de la brasserie l’a choisi car c’est un saint local, patron des brasseurs, qui est connu pour ses attentions en faveur des plus démunis et pour sa générosité.

 

IMG_7990

Lors de la dégustation, Philippe Gagniard déclare : « Le brasseur, son premier boulot, c’est de faire une belle mousse. On dit que la bière on la déguste à tous les sens, en majeure partie grâce à sa mousse. Lorsqu’on sert une bière, à l’oreille, on a déjà une première idée de la qualité. Puis, avec nos yeux, on observe sa couleur, sa mousse.. Mousse qu’on déguste ensuite, où on apprécie son volume et sa texture. »

IMG_7992

IMG_7994

La dégustation est bluffante. « Le gros frein de la bière c’est l’amertume. C’est une chose de faire une bonne bière, mais il faut que la bière plaise…. » et c’est chose faite, avec déjà 1000 litres vendus en seulement deux mois! Avec la politique et la qualité de ses produits, la brasserie Saint-Médard ne peine pas à trouver des clients et à les fidéliser : « Avec le format 75cl, je fais une prime à la convivialité. Comme c’est un format qui est à partager, j’ai choisi de faire un prix plus bas pour celui-ci. » Même si la vente s’effectue principalement en ligne par packs de 12 bouteilles de 33cl (ou de six bouteilles de 75cl) et qu’il est difficile sur le site de pouvoir faire des panachés, la brasserie propose malgré tout des coffrets dont un coffret découverte à 19,90€ qui permet d’éviter de prendre un pack de 12 bouteilles similaires directement. Les livraisons se font à domicile sur l’agglomération de Compiègne, sur créneaux horaires, et sont gratuites.

IMG_8000

Par ailleurs, certains cavistes tels que Bières et compagnie à Compiègne dans la ZAC de Mercières proposent également l’achat de ces bières, la brasserie ne possédant pas de magasin sur place :  « Je cherchais un local autour de Compiègne et j’ai été heureux de trouver dans la rue Saint Lazare. Il faut être près d’une ligne de bus pour que les clients puissent profiter des transports gratuits ! Le fait d’être en centre-ville fait qu’il y a beaucoup de passage mais je n’ai pas de magasin à proprement parler. Les personnes qui viennent me voir sont quand même heureuses de me voir fabriquer de la bière. « 

IMG_7998

Léa Czns, Alexis Bcr & Déborah Ld

Brasserie Saint Médard, 66 rue Saint Lazare 60200 Compiègne • contact@brasserie-saint-medard.fr

Publicités
Cet article, publié dans Artisans, Bars, Commerçants, Oise, Patrimoine, Personnalités picardes, Producteurs, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le rêve d’une brasserie artisanale et solidaire devenu réalité

  1. Ping : Les secrets de la fabrication de la bière révélés par Philippe Gagniard – On teste pour vous en Picardie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s