Flash Back dans les années folles à Saint-Quentin

Depuis le 21 juin, et jusqu’au 17 septembre 2017, la galerie Saint-Jacques revêt une ambiance particulière des années 20.  Un décor animé qui permet aux visiteurs de se plonger dans l’univers du music hall et du cinéma de l’après-guerre.

20170620_200813

Après le succès de la première exposition « Saint-Quentin et l’Art Déco : l’invention d’un style international », la ville signe avec une rétrospective cinématographique et musicale, la continuité de son histoire culturelle et architecturale.

20170620_200931

En partenariat notamment avec la cinémathèque française et le lycée des métiers de l’ameublement de Saint-Quentin, la vitrine met en lumière cette période de reconstruction et d’avancées techniques.

20170620_200008

Des radios et des rétroprojecteurs de l’époque sont donc entreposés à côté d’affiches, photos et costumes du cinéma. Le tout accompagné de projections de films en noir et blanc, sur un fond musical. L’histoire du Carillon, ancien cinéma de la cité Pastel et du Casino, est également mise à l’honneur dans cette nouvelle exposition.

20170620_200612

Une bande dessinée sur Joséphine Baker

Le public découvre à travers ces quelques panneaux d’affichage la biographie de certaines vedettes du grand écran comme de la scène, telles que Joséphine Baker. La vie de l’artiste est d’ailleurs retracée dans une bande dessinée réalisée par Catel Muller et José-Louis Bocquet dont quelques planches sont visibles au sein de la galerie Saint-Jaques.

20170620_200942

« On peut dire que je finis par faire une collection. Cela est déjà mon troisième roman graphique sur le thème des destins de femmes. On a déjà travaillé sur le portrait de la première féministe, et on voulait parler de la première femme noire à être devenue une star. C’est donc très naturellement que l’on s’est lancé dans ce travail sur Joséphine Baker. Pour moi, c’est une icône de l’art déco dans toute sa représentation, parce que ce n’est pas seulement de l’architecture. C’est avant tout le premier mouvement artistique mondial », précise la dessinatrice. Elle était présente pour signer quelques dédicaces à l’occasion de l’inauguration de cette nouvelle exposition attrayante.

Manon Capelle

Publicités
Cet article, publié dans Aisne, Dessinateurs, Personnalités picardes, Salons/Expositions, Sorties, Tourisme, Un été en Picardie, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s