Danse orientale : des vagues de féminité à Compiègne

Ursula et Eva, deux sœurs réunies sous le nom de scène Roza, offrent depuis un an leur talent avec passion en donnant des cours de danse tzigane et danse orientale égyptienne à Compiègne, pour petits et grands.

IMG_4350

C’est dans le studio de danse Irène-Jouhet-Soler de Compiègne, gorgé d’histoire, qu’ont lieu les cours de danse orientale, de danse tzigane et de yoga dispensés par les sœurs Ursula et Eva, réunies en duo sous le nom de scène Roza.

IMG_4290

Le lundi soir, c’est Ursula qui dispense les cours de danse orientale à 19 heures.

IMG_4422

Le cours démarre par un échauffement musculaire en douceur, puis on découvre peu à peu les mouvements de base de la danse orientale. Faire des huit avec ses hanches, en pensant à déplacer le poids de son corps du bon côté, marquer l’accent du bassin, tout en laissant flotter ses bras et en maintenant haut ses épaules.

Une fois la musique orientale lancée, les pas prennent encore plus de sens, on s’adapte, on essaie de garder le rythme de manière voluptueuse.

IMG_4315

IMG_4339

Des pas en avant, sur le côté, des tours, délicatement réalisés.

IMG_4347

IMG_4349

IMG_4350

IMG_4354

Regarder Ursula, son sourire, son enthousiasme, sa grâce : on la contemple, on apprend… elle sait motiver ses élèves avec douceur ! Tout le corps est sollicité, des chevilles à la tête. Le miroir de la salle aide à assumer sa féminité.

IMG_4357

IMG_4371

IMG_4386

IMG_4392

Les étirements terminent le cours, suivis de quelques remarques d’Ursula concernant les progrès de ses élèves, notamment sur la chorégraphie qu’elles ont débutée cette année.

IMG_4415

IMG_4402

IMG_4419

Cécile, dont c’était aussi le premier cours, résume : « C’était convivial et chaleureux. Ursula est cool et met à l’aise ; ça nous fait voyager. Je me suis évadée le temps du cours. »

Zelda

Pour toute information sur les cours  (danse orientale, danse tzigane ou yoga), contactez rozadanse@gmail.com ou le 06 63 13 19 36. Roza se produira le 22 décembre prochain dans le cadre du Festival Picardie For Ever au Club House du Rugby Club Compiégnois (à l’affiche avec The Swinging Dice et DJ Toon).
Publicités
Cet article, publié dans danse, festival, Oise, Patrimoine, Sport & bien-être, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s