Musique, bien-être et co-working au Musicarium de Compiègne

Réunir musique et bien-être dans un même espace, c’est le pari, réussi, que se sont lancé Brice et Benoit, à Compiègne. Le Musicarium a ouvert ses portes en septembre et compte déjà 130 adhérents.

IMG_0175

Le Musicarium à Compiègne est ouvert depuis janvier, officiellement depuis septembre. Brice et Benoit, les deux créateurs, tenaient chacun une école de musique, à Crépy-en-Valois et Noyon. « On a toujours eu la même vision de la musique, et l’idée de faire une école style Fame, avec du théâtre, de la danse et de pouvoir y proposer la préparation d’un diplôme de musique. » Ici, les deux amis on trouvé la place nécessaire : 900 m2, situés dans « une ville qui bouge ». Depuis septembre, le Musicarium compte déjà 130 adhérents et un emploi aidé. « Les membres de l’association sont très investis. »

IMG_0183

Cet espace original, Brice et Benoit l’ont créé en pensant à ce qu’ils auraient aimé et aimeraient avoir, eux. « Comment on aurait aimé apprendre la musique petits, les répét’ et les spectacles qu’on aurait aimé faire en grandissant… » La décoration, en cours de réalisation, sera « très années 80 ». Un billard et un baby-foot sont attendus.

IMG_0190

1 – L’école de musique

L’école de musique actuelle propose des cours avec ou sans solfège. « Le but, c’est de prendre un instrument et de jouer tout de suite, » expliquent Brice et Benoit.

IMG_0181

L’éveil musical accueille les enfants à partir de 5-6 ans, l’élève le plus âgé de l’école a 75 ans. Les deux musiciens tiennent à « apprendre à jouer en groupe, que l’élève soit débutant ou initié ». Ils viennent de finir un atelier, un spectacle de fin d’année est prévu. « On se base sur l’apprentissage ludique, pour tout niveau, de l’improvisation à la théorie. » Sont proposés des cours de piano, basse, batterie, chant et guitare.

IMG_0182

Une salle de répétition équipée est ouverte de 18 à 22 heures et le week-end de 10 à 18 heures.

IMG_0195

IMG_0184

Une salle multifonctions permet de réaliser des spectacles. « On aimerait aussi faire des vidéos pour promouvoir les groupes : concerts, films, interviewes. » Les sept profs de musique de l’école ont leur propre groupe. « On va créer une chaîne Youtube, se servir des réseaux pour soutenir les artistes locaux. » Un prof d’accordéon et un de violon sont recherchés.

IMG_0186

2 – L’espace bien-être

La professeure de yoga est la première à être arrivée, et est présente tous les lundis.

Une onglerie offre soin et bien-être. Élise est la seule à proposer une manucure bio dans le coin. Elle est aussi maquilleuse. Musicienne, elle joue de la batterie.

IMG_0191

L’hypnothérapeute est aussi pianiste. Le réflexologue plantaire a sa propre association. Un musicothérapeute aide au bien-être grâce à la musique. « Ce n’est pas extrêmement répandu, et on note énormément de résultats. Il accueille des gens qui ont des problèmes à gérer, tous les samedis matin. » 

Une sophrologue arrivera au mois de mars. « Le but est d’apprendre les techniques, de donner les clefs, pour que les patients n’aient pas forcément besoin de revenir. » 

3 – Du co-working

Un espace co-working va ouvrir début janvier. « N’importe qui peut venir y travailler. » À disposition : la wifi, des petites salles de réunion, un salon de travail, un bar avec espace détente, une cuisine, un espace fermé avec une télé, et une grande salle de réunion. « On souhaite créer une vraie communauté. » Que les gens viennent travailler pour les décors, les rencontres, les thématiques.

« Chez toi, tu ne peux pas toujours être concentré. Ici, on peut travailler dans une bonne atmosphère, avec des gens qui travaillent, cela permet aussi des mises en relation. Avec l’espace détente à côté, c’est une véritable vie sociale que nous avons voulu recréer. Les loyers sont exorbitants à Compiègne… » Des forfaits d’une heure, une demi-journée, une journée ou un mois seront proposés. « On suggèrera aussi la domiciliation du courrier, aujourd’hui, on a besoin d’une adresse pour lancer son auto-entreprise. »

4 – Soirées geek et expos photos

Et comme les deux amis ne manquent pas d’idées… « On est aussi des geeks. On aimerait organiser une soirée retro-gaming, un petit week-end détente pour permettre de croiser les générations. » Photographes et peintres sont aussi les bienvenus pour des expositions.

Trois salles sont encore disponibles sur les 900 m2, Benoit et Brice pensent déjà à s’agrandir. En attendant, ils vont lancer une cagnotte en ligne pour insonoriser les salles. « Certains activités font énormément de bruit ! » 

Léa Czns, Constanza & Benoit

Cours de musique : 50 euros par mois pour les cours collectifs, 80 euros par mois pour les cours individuels. Hors vacances scolaires. Salle de répétition : 10 euros l’heure pour les récurrents, 13 euros pour les autres. Co-working : 12 euros la journée avec boisson chaude et cuisine + une heure dans un bureau privatif. Infos et renseignements sur leur site Internet.
Publicités
Cet article, publié dans Oise, Sport & bien-être, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Musique, bien-être et co-working au Musicarium de Compiègne

  1. Marion GERARD dit :

    Merci pour cet article mais je tiens à préciser que je suis une femme… depuis le début! 😉
    Je réalise mon activité via mon entreprise Sens’Action, et non au travers d’une association. Pour info et correction éventuelle. Bonne continuation à vous.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s