Steak’n Shake, la nouvelle folie du burger

Vous rêvez de manger un hamburger fait maison acheté au drive ? De boire une bière ou du vin dans un fast food ? Steak’n Shake vient d’ouvrir son premier restaurant de l’Oise à Saint-Maximin et remporte déjà un véritable succès.


Zone Les Haies 2, Saint-Maximin (60). À l’entrée du fast food, ça se précipite, la queue est longue, des gens de tous les âges consultent la carte. Des burgers premium, des frites fraîches, des milk-shakes. Du guacamole, du fromage italien, du vin. Il y en a pour tous les goûts. Du simple cheeseburger aux recettes plus originales, en passant par le végétarien, la chaîne Steak’n Shake prépare chaque burger sous vos yeux. Difficile de choisir, tout mérite d’être goûté.

Côté ambiance, on apprécie une déco style dinner américain, dans des couleurs rouges et noires.

Ce soir, ce sera Guacamole, frites au cheddar et bacon, citronnade maison pour moi. Cheddar cheesy, frites natures et coca pour Jade. Pour 22 euros seulement. C’est copieux, la viande d’origine française est bien cuite et a bon goût, le guacamole ajoute un goût inhabituel qui me convient. Les frites, toutes fines et grillées, ressemblent à celles qui sortent de la friteuse à la maison.

Côté milk-shakes, ils sont aussi préparés sous vos yeux, avec des boules de glace artisanale. Une vingtaine de recettes, là aussi traditionnelles comme originales, sont proposées.

Le premier Steak’n Shake de France a ouvert à Cannes en 2014. Depuis, l’enseigne séduit partout où elle s’implante. Ouvert depuis le 1e août, celui de Saint-Maximin séduit déjà. Un parking de 46 places rend l’enseigne très facile d’accès. La chaîne espère désormais s’installer à Compiègne et à Beauvais. On attend impatiemment.

Léa Czns et Jade Czns

Top 5 de nos articles sur les restaurants à découvrir en Picardie

Depuis octobre 2016, nous vous avons parlé de nombreux endroits où se restaurer en Picardie qu’on a testé et qu’on adore. Retour sur les cinq articles que vous avez le plus apprécié sur ce sujet.

1 – 10 bonnes raisons d’aller à Miams, et d’y retourner

Miam’s, c’est notre salon de thé coup de cœur à Amiens. Ce salon de thé propose également des menus faits maison le midi, qu’on vous recommande vivement !

2 – 7 endroits pour manger un burger à Compiègne

Il semblerait que vous aussi vous adorez les burgers, car vous avez été nombreux à aimer cet article où on vous a sélectionné sept super endroits où manger des burgers sur Compiègne !

3 – Garrett Meals, un p’tit air d’Amérique à Compiègne

Un des premiers restaurants que nous avons testé pour On teste pour vous en Picardie, avec un décor typique américain qui nous a marqué.

4 – Top 5 des restaurants chinois à Saint-Quentin

Un article pour les amoureux de la cuisine asiatique, avec cinq très bons restaurants chinois sur Saint-Quentin.

5 – L’Annexe, un restaurant original au cœur de Saint-Quentin

Notre restaurant coup de cœur à Saint-Quentin. Dans cet article nous vous présentons son histoire mais aussi les délicieux plats que nous avons pu y déguster lors de notre passage !

Laureline & Déborah

L’Artisanes Thés Cafés, artisan torréfacteur à Saint-Quentin

À quelques pas de la place de l’Hôtel de Ville, face à l’Office du Tourisme, émane la senteur d’un café bien chaud avec des notes qui vous réveillent et suscitent l’envie de déguster, de savourer chaque instant, précieux, dans une ambiance familiale et conviviale.

Deux personnes qui s’amusent à dire « avoir un grain, de café ! » (oui, il faut un peu de folie pour être passionné de café, chocolat, thé, infusion etc..) nous accueillent et nous proposent la dégustation de leurs produits (en vrac, comme il se doit). Selon que l’on aime plus l’acidité, l’amertume, les notes florales ou fruitées, selon les saisons et les envies de notre palais, il y a forcément un breuvage ou une « Potion Magique » qui nous correspond !

L’ambiance est joyeuse, conviviale, tout le monde parle, discute, débat, philosophe (ça tombe bien, ils organisent des cafés-philo, une fois par mois). Une terrasse extérieure nous accueille lors des journées ensoleillées et des artistes l’animent en réalisant des peintures.

En parlant d’art, l’étage accueille une exposition par mois. Des vernissages sont possibles et permettent de rencontrer l’artiste, le tout dans un cadre cosy et tamisé, avec la musique au choix. Des jeux de société vous sont proposés et des associations viennent régulièrement animer l’étage.

On apprend via certains jeux à éduquer son palais et à reconnaître les notes aromatiques des produits. Élodie, élue seconde meilleure torréfactrice de France, raconte avec amour le processus subtil de torréfaction d’une variété de café vert (importé en circuit court) afin d’en révéler les différents profils.

On se sent déjà transporté dans l’univers. Nous décidons de s’intéresser au travail du café torréfié, et c’est David qui nous réalise avec soin et attention deux cappuccinos (ornés d’un Latte Art), avant de nous tendre un Freakshake, surmonté de son brownie (fait maison par leur partenaire Les Biscuits Mademoiselle).

Sur place ou à emporter, l’Artisanes propose donc des boissons chaudes (cafés avec différentes méthodes d’extraction, thés, infusions, recettes gourmandes) mais aussi des boissons fraiches (smoothies, milk-shakes, thés, cafés, jus vegan). Pas de sodas, pas d’alcool, ici que des produits sains et travaillés dans le respect de tous les acteurs de leur consommation.

Finalement, le temps file et l’après-midi touche à sa fin. On s’y sent tellement bien que l’on y resterait volontiers.

 

Adresse : 3, rue Émile Zola, 02100 SAINT-QUENTIN.

 

Julien

Les marchés hebdomadaires organisés par les villes et villages de l’Oise

Les marchés animent villes et villages du département quotidiennement. Lors de ces marchés, vous pouvez trouver divers produits, dont des produits locaux qui soutiennent les artisans et les producteurs de la région. Une bonne action, une bonne détente… mais surtout de bonnes affaires en perspective !

Carte-Oise-4.jpg

Marchés qui ont lieu le lundi

Lundi matin : Beauvais (quartier Argentine).

Lundi après midi : Granvilliers (place Barbier).

 

Marchés qui ont lieu le mardi

Mardi matin : Chantilly (Bois Saint Denis), Compiègne (marché alimentaire sur la place Jules Dulac), Lamorlaye, Noailles, Pont-Sainte-Maxence (place du Maréchal Delattre de Tassigny), Saint Just en Chaussée, Senlis (centre ville).

 

Marchés qui ont lieu le mercredi

Mercredi matin : Baron, Chambly (place Charles de Gaulle), Chantilly (place Omer Vallon), Compiègne (marché alimentaire rue Saint Corneille), Coye la Forêt (rue d’Herivaux), Creil (place Carnot), Crépy-en-Valois (place de la République), Formerie (Cour le Roi), Liancourt, Noyon, Precy sur Oise (place Bourgeois), Ressons sur Matz (place Baudelaire).

Mercredi après midi : Breteuil-sur-Noye.

Mercredi toute la journée : Beauvais (place des Halles), Compiègne (centre ville et Clos des roses).

 

Marchés qui ont lieu le jeudi

Jeudi matin : Bresles (place du 11 novembre), Compiègne (marché alimentaire place Carnot), Creil (Champ de Mars), Gouvieux (place Amic), Montataire (place de la Mairie), Orry la Ville.

Jeudi après midi : Crevecoeur le Grand (place de l’Hotel de ville).

 

Marchés qui ont lieu le vendredi

Vendredi matin : Bethisy-saint-Pierre, Chantilly (Bois Saint Denis), Compiègne (La Victoire), Lagny le sec, Maignelay Montigny (place Général de Gaulle), Marseille en Beauvaisie, Meru (place de l’Hôtel de ville), Neuilly en Thelle, Nogent sur Oise (place Borton), Pierrefonds (place de l’Hôtel de ville), Pont-Sainte-Maxence (place du Général Leclerc et place d’Armes), Ribecourt Dreslincourt, Senlis (centre ville).

Vendredi après midi : Verneuil en Halatte.

 

Marchés qui ont lieu le samedi

Samedi matin : Bornel (place de l’église), Chambly (place Charles de Gaulle), Chantilly (place Omer Vallon), Clermont (place Vohburg), Coye la Forêt (rue d’Herivaux), Creil (place Carnot), Crépy-en-Valois (place Gambetta), Lamorlaye, Mareuil sur Ourcq, Nanteuil Le Haudouin (place de l’église), Noyon, Precy sur Oise (place Hutchenhausen), Saint Crépin Ibouvillers (parking de la Poste), Saint Leu d’Esserent (place de la République).

Samedi après midi : Granvilliers (place Barbier), Mouy, Verberie.

Samedi toute la journée : Beauvais (place des Halles), Compiègne.

 

Marchés qui ont lieu le dimanche

Dimanche matin : Auneuil, Crépy-en-Valois (parking de Champion), Estrée Saint Denis, Formerie (Cour le Roi), Gouvieux (place Amic), La Croix Saint Ouen, Le Plessis Belleville (place du Village), Longueil Annel, Meru (place de l’Hôtel de ville), Montataire (place de la Mairie), Plailly, Pontpoint (place de l’église), Sainte Geneviève.

 

Déborah Lecomte–Desprez

Top 5 des articles les plus lus sur notre site

Créé en octobre 2016, notre site internet dépasse aujourd’hui les 35 000 vues. Des statistiques en hausse grâce à vous ! Retour sur les cinq articles que vous avez le plus apprécié.

1 – 15 petits coins de Paradis dans l’Oise

Un top réunissant nos endroits coups de cœur dans le département. Le village de Gerberoy, le château de Pierrefonds, la forêt de Compiègne… Des petits endroits de Paradis tout près de chez nous !

À lire aussi :
16 petits coins de Paradis dans l’Aisne
10 petits coins de Paradis dans la Somme

2 – 7 endroits pour se rafraîchir dans l’Oise

Avec la chaleur des mois de juin et juillet, vous avez été nombreux à chercher où se rafraîchir sans faire des heures de route. Espérons que le beau temps revienne au mois d’août pour pouvoir retourner dans ces endroits rafraîchissants.

À lire aussi :
Top 5 des meilleurs endroits pour se rafraîchir dans l’Aisne

3 – 10 bonnes raisons d’aller à Miams, et d’y retourner

Notre salon de thé coup de cœur à Amiens, qui propose aussi des menus faits maison pour le midi, adaptés aux saisons.

4 – Manoah : « La musique, c’est ce qui me fait rêver »

La jeune chanteuse amiénoise a participé à la dernière saison de The Voice. Éliminée avant les directs, elle a eu le temps de marquer les téléspectateurs et de conquérir le cœur des Picards.

À lire aussi :
Manoah : « Quoiqu’il arrive, je continuerai la musique »
Qu’est-ce qui est jaune et qui attend ? C’est Manoah

5 – La future voix que vous allez écouter à la radio, c’est la sienne

Benoit a enchaîné les stages dans différentes radios, et notamment à NRJ, dans l’équipe de Guillaume Pley. Un beau parcours pour un jeune homme âgé de 21 ans seulement.

Léa Czns

Le rêve d’une brasserie artisanale et solidaire devenu réalité

Chaleureuse et solidaire, la brasserie Saint Médard à Compiègne est une brasserie artisanale unique en son genre. Née d’une idée qu’a eu son fondateur en 2015, avant de se lancer officiellement en 2016 avec un premier brassage en novembre, cette brasserie respecte un enjeu local, social, et environnemental important. Rencontre avec Philippe Gagniard, brasseur de 15 ans d’expérience qui a choisi de tout quitter pour réaliser son rêve. 

IMG_7995

Philippe Gagniard est un brasseur passionné : « La bière, c’est le produit qui m’a le plus intéressé quand je travaillais dans l’industrie. C’est un produit génial autour duquel on peut se retrouver à la fin de la journée. Elle a cet élément : la convivialité. » Après 15 années de métier dans l’industrie, il a été interpellé par la COP 21 de Paris en 2015 et le message du Pape François: « Il faut s’occuper de la planète. » Conscient que les brasseries locales n’étaient pas compétitives par rapport aux usines avec l’essor du verre à usage unique, il a décidé de se lancer dans un projet original : mettre son savoir-faire au service d’une brasserie artisanale qui produit et distribue des bières en bouteilles consignées. Cet enjeu environnemental lui permet de réduire son coût en verre, mais surtout de limiter le gaspillage et l’impact sur l’environnement, puisque chaque bouteille distribuée et consommée est ensuite récupérée et réutilisée.

IMG_7948

IMG_7980

IMG_7952

Après nous avoir accueillis dans la salle où il entrepose son stock de produits finis, Philippe Gagniard nous confie qu’il travaille dans la brasserie avec Fadi Saoud, un réfugié Syrien de 35 ans qu’il a rencontré par l’intermédiaire d’amis, qui livre les bières et qui l’aide à brasser : « Pour moi, il était important de créer une activité avec un sens social. Pour avoir vécu longtemps dans l’industrie, je me rends compte que trop de gens sont laissés de côté … De plus en plus de personnes sont hors circuit. Il y a un réel besoin de solidarité et de création d’emplois pour ces personnes ». Les caisses en bois dans lesquelles sont livrées les bouteilles sont par ailleurs fabriquées par des travailleurs handicapés (L’ESAT Edmond Dufour à Chauny). Soucieux de l’insertion sociale, que ce soit pour les jeunes, pour les réfugiés, pour les accidentés du travail ou pour le monde du handicap, ce brasseur tient à ce que son activité soit solidaire : « Mon rêve c’est qu’un de mes employés livre un jour une bière et puisse dire au client « C’est moi qui l’ai faite ». »

IMG_7953

IMG_7954

IMG_7956

La brasserie Saint Médard propose quatre types de bières : une brune, une ambrée, une blonde et une blonde pur malt. Pour la blonde, le brasseur utilise plusieurs malts et du houblon alsacien. Ce qui est important c’est que la bière ait du corps et un certain degré d’amertume: « Pour moi, la qualité, c’est fondamental… Tout autant que la solidarité et le respect de l’environnement. »

IMG_7978

IMG_7979

Le logo de la brasserie est Saint Médard, le premier évêque de Noyon. Le créateur de la brasserie l’a choisi car c’est un saint local, patron des brasseurs, qui est connu pour ses attentions en faveur des plus démunis et pour sa générosité.

 

IMG_7990

Lors de la dégustation, Philippe Gagniard déclare : « Le brasseur, son premier boulot, c’est de faire une belle mousse. On dit que la bière on la déguste à tous les sens, en majeure partie grâce à sa mousse. Lorsqu’on sert une bière, à l’oreille, on a déjà une première idée de la qualité. Puis, avec nos yeux, on observe sa couleur, sa mousse.. Mousse qu’on déguste ensuite, où on apprécie son volume et sa texture. »

IMG_7992

IMG_7994

La dégustation est bluffante. « Le gros frein de la bière c’est l’amertume. C’est une chose de faire une bonne bière, mais il faut que la bière plaise…. » et c’est chose faite, avec déjà 1000 litres vendus en seulement deux mois! Avec la politique et la qualité de ses produits, la brasserie Saint-Médard ne peine pas à trouver des clients et à les fidéliser : « Avec le format 75cl, je fais une prime à la convivialité. Comme c’est un format qui est à partager, j’ai choisi de faire un prix plus bas pour celui-ci. » Même si la vente s’effectue principalement en ligne par packs de 12 bouteilles de 33cl (ou de six bouteilles de 75cl) et qu’il est difficile sur le site de pouvoir faire des panachés, la brasserie propose malgré tout des coffrets dont un coffret découverte à 19,90€ qui permet d’éviter de prendre un pack de 12 bouteilles similaires directement. Les livraisons se font à domicile sur l’agglomération de Compiègne, sur créneaux horaires, et sont gratuites.

IMG_8000

Par ailleurs, certains cavistes tels que Bières et compagnie à Compiègne dans la ZAC de Mercières proposent également l’achat de ces bières, la brasserie ne possédant pas de magasin sur place :  « Je cherchais un local autour de Compiègne et j’ai été heureux de trouver dans la rue Saint Lazare. Il faut être près d’une ligne de bus pour que les clients puissent profiter des transports gratuits ! Le fait d’être en centre-ville fait qu’il y a beaucoup de passage mais je n’ai pas de magasin à proprement parler. Les personnes qui viennent me voir sont quand même heureuses de me voir fabriquer de la bière. « 

IMG_7998

Léa Czns, Alexis Bcr & Déborah Ld

Brasserie Saint Médard, 66 rue Saint Lazare 60200 Compiègne • contact@brasserie-saint-medard.fr

7 endroits pour manger un burger à Compiègne

Rien de meilleur qu’un bon burger bien gras (ou pas) en terrasse. Voici nos adresses préférées dans le centre-ville de Compiègne, et dans la zone.

1 – La Brasserie parisienne

A post shared by 🌷💐🌺 (@xheni.bk) on

À 15,90€, au cheddar, au reblochon, au maroilles.

17, rue Jean-Legendre, à Compiègne

2 – Le George Café

Entre 13,10 et 18,90€ il y en a pour tous les goûts : boeuf, poulet, foie gras, avec des poivrons, galettes de pommes de terre, pesto, fruits confits..

6, rue Jean-Legendre, à Compiègne

3 – Garett Meals

🍔💕🇺🇸

A post shared by Gaël Fdy 🌴🐰 (@gael_fdy) on

Entre 8,90 et 23,90€, du steak haché unique, à celui en contenant cinq. Du bleu au curry, du poulet au bison, en passant par le bacon et le coleslaw.

39, rue Vivenel à Compiègne

4 – French Touch

De 6,90 à 7,90€ seulement. Au boeuf, poulet, poisson ou végétarien. French Touch propose aussi des bagels.

12, rue d’Austerlitz à Compiègne

5 – Central Park

Double steak fromage à raclette 😋😋 #burgers #pornfood #cheatmeals

A post shared by Tristan (@tristan_croise) on

115, rue des Métiers à Jaux

6 – Au Bureau

Place Jacques-Tati à Jaux

7 – Le Kiosque à Burgers

Le burger sur plateau d'argent 🍔🍟🍴 #burger #hamburger #kiosqueaburger #cocacola #100% #gras #compiegne

A post shared by Steve.A (@mrsteve_mcqueen) on

Food truck qui se déplace à 2h autour de Compiègne. Il se trouve place de l’hôtel-de-ville tous les mercredis.

La Grange, sa scène libre, ses planches de charcuterie et ses verres de vin

La Grange, à Compiègne, est l’un de nos endroits préférés pour nous retrouver autour d’une planche de charcuterie et d’un verre de vin. [Concours sur notre page Facebook afin de remporter une planche et deux consommations]

« On souhaitait créer un lieu de vie. Le but, c’est de partager. Tout le monde peut se causer. » Mission réussie pour Sébastien, bassiste professionnel associé à Christian depuis deux ans, qui travaille dans l’événementiel. « C’est lui qui a découvert le lieu, il m’a appelé. C’était la première manufacture de Compiègne de pneus. Nous avons fait pas mal de travaux, mais on a voulu laisser la pierre apparente. »

IMG_4977

La Grange est rapidement devenue le QG des Compiégnois. Tout le monde peut se produire sur la scène du bar à vins, et la salle est ouverte à tous : associations, clubs d’entreprises, réunions professionnelles… « On travaille aussi beaucoup avec l’UTC et les étudiants en Erasmus ». La clientèle est âgée de 18 à 65 ans, réunie autour des différents événements proposés.

IMG_4983

« Nous avons beaucoup d’entreprises en début de semaine. Puis les jeudis, c’est scène ouverte pour les Picards, mais aussi pour des groupes et talents d’autres régions« , explique Sébastien.

IMG_4980

De nombreuses soirées à thèmes sont aussi organisées : « sur le thème du Brésil par exemple, avec des plats typiques, des danseuses. On a aussi fait des soirées sur le thème de l’Argentine, de l’Espagne, de la Belgique. » Lorsqu’il fait beau, des barbecues sont improvisés dans la cour, et annoncés sur la page Facebook.

IMG_4979

IMG_4973

On apprécie particulièrement la qualité des produits servis, locaux. « La viande vient d’une ferme de Noyon, le chèvre de Cuise-la-Motte. L’an dernier, la Baie de Somme était à l’honneur dans nos plateaux de charcuterie et fromages. Des fois, on travaille aussi avec des Lyonnais, ils ont du bon saucisson et de la rosette.« 

IMG_4976

La Grange peut accueillir jusqu’à 120 personnes.  25 Rue de la 8éme Division, à Compiègne. Renseignements au 03 44 42 40 12.

Léa Czns

Une vraie réussite pour la Foire départementale de l’Oise

Du 19 au 22 mai a eu lieu la Foire départementale de l’Oise à Beauvais: EXPO 60. Une édition répartie sur cinq villages et espaces où 10 000 visiteurs ont pu profiter des diverses animations et flâner parmi les stands des 150 exposants. Rencontre avec Cyril Lecomte, gérant d’Affipub et organisateur d’EXPO 60 pour la troisième fois.

L’annonce d’EXPO 60 indiquait une édition riche en découvertes, et la foire a tenu ses promesses. Dès l’entrée dans l’Elispace, c’est avec le sourire que les visiteurs sont accueillis. La première partie de la foire, l’espace Maison et Habitat, est organisé comme une galerie Ikea, permettant ainsi aux exposants d’être vus de tous. Les stands sont variés, les entreprises locales, et le stand de Waseo Radio situé en plein milieu met l’ambiance dans tout l’espace.

DSC_0292

Ici, quelques stands se démarquent, comme ceux du département de l’Oise et du Courrier picard, qui proposent des animations gratuites. Tandis que le Courrier Picard vous prend en photo et vous offre un journal, le département de l’Oise propose des photos souvenirs, des documentations touristiques et un tatouage temporaire personnalisé avec le logo du département.

Concours Tattooise

DSC_0463

IMG_20170525_0001

yourphoto

Dehors, on retrouve le village Autos et Loisirs, le village des Sports, ainsi que le village de l’Agriculture et de la Ruralité, en compagnie de l’invité d’honneur : l’Armée de Terre. Les animations sont nombreuses et il est possible de discuter librement avec les exposants.

DSC_0351

DSC_0383

DSC_0415

DSC_0419

La dernière partie, l’espace Gastronomie et Vins, met en avant les produits régionaux avec des entreprises locales telles que le Traiteur Picard venant de Formerie, à 35km au nord de Beauvais, ou encore la brasserie Les 3 Loups de Trélou-sur-Marne, dans l’Aisne. Certains stands sont présents à toutes les éditions depuis 35 ans, comme les vignobles Meynard, producteurs de Bordeaux.

DSC_0396

DSC_0397

DSC_0398

DSC_0404

Après avoir fait le tour des stands, Cyril Lecomte confie : « Je défends l’entrepreneuriat avant tout, en tant qu’autoentrepreneur. Ça fait 20 ans que j’habite à Beauvais, j’ai contribué au développement économique de la ville et j’ai racheté Affipub en 2014. Si Affipub n’avait pas été racheté, ça aurait probablement été la fin de la Foire de Beauvais… ». Cyril est passionné : « À 14 ans, je savais que je serai entrepreneur ».

Depuis 2015, il organise cette foire régionale, qu’il a d’ailleurs rebaptisée l’année dernière : « À l’origine cet événement s’appelait « La Foire de Beauvais ». Je l’ai rebaptisée « EXPO 60, la Foire départementale de l’Oise » pour lui donner un souffle nouveau. » 

18403287_1689487487743160_2436552172554586089_n

Affipub fait chaque année des partenariats avec la presse (Le Courrier picard, Le Parisien, France Bleu…) pour proposer de nombreuses places à gagner, en plus des invitations envoyées directement par la société et par les exposants, notamment aux clients fidèles : « J’ai tout intérêt à faire venir les clients gratuitement ! »

18342380_1688802474478328_2033731074260577259_n

Cette foire de province très conviviale vise à faire découvrir des commerciaux régionaux et à mettre en avant certaines associations. L’organisation se fait en fonction des rencontres, des partenariats… « Il n’y a pas de thématique particulière mais on essaie de mettre à l’honneur certaines institutions. » C’est le cas cette année avec l’Armée comme invité d’honneur : « C’est important pour cette institution de se faire connaître, de renseigner un maximum de personnes sur le recrutement, mais aussi de changer leur image ».

18556329_1417361528302613_9130510165742416558_n

DSC_0380

Miss Oise est d’ailleurs partenaire depuis trois ans, et se cale chaque année sur le même weekend pour que la gagnante puisse défiler pendant la foire.

gagnantes miss expo

Cette année, l’édition était une vraie réussite, mais Cyril reste modeste : « Le plus important pour moi est que les visiteurs d’EXPO 60 trouvent la diversité en terme d’animations et que les exposants soient satisfaits. » Il gère également le marché de Noël de Beauvais depuis 2014.

Les événements organisés par Affipub à venir sont Le Salon de la Chasse et de la Nature de Beauvais (les 2 et 3 septembre) et la Foire Expo d’Abbeville (les 7, 8 et 9 octobre), relancée à la demande de la mairie. Affipub gère aussi la communication du plus gros festival européen agricole Les Terres de Jim qui était organisé par la Vendée l’année dernière. Cette fête agricole aura lieu cette année du 8 au 10 septembre au Tigre à Margny-les-Compiègne (plus de 100 000 visiteurs sont attendus).

Déborah Lecomte–Desprez

Top 10 des meilleurs endroits pour se retrouver entre jeunes à Compiègne

1 – Le George Café

Le bar où vous êtes sûrs de passer une bonne soirée. Pour un verre en terrasse, près de l’hôtel de ville, accompagné de fromage et de charcuterie. Le George Café propose aussi des burgers, tartines, pizzas et autres plats copieux.

2 – La Grange

Dans une rue perpendiculaire à la rue Solférino, la Grange est l’endroit parfait pour déguster une planche de charcuterie et de fromage avec un verre de vin. En terrasse, ou à l’intérieur, dans une ambiance cosy, avec des concerts.

3 – Le Coq d’Or

Avec sa terrasse près de la bibliothèque Saint-Corneille, vous pouvez y partager un repas ou un simple verre. Avec la Grange et le George Café, il fait partie des incontournables.

4 – Le parc du Château

Au soleil, assis dans l’herbe, face aux Beaux-Monts, avec un petit air de guitare… Que demander de plus ? Les amoureux de botanique adorent s’y retrouver, les photographes s’enchantent des élégants pavillons, mais vous pouvez également emprunter la spectaculaire allée des Beaux-Monts de près de 5 km pour une promenade entre amis.

#compiegne #palaisimperial #iledefrance #paris #france #europe #winter #travel #tourism

A post shared by antipodas (@antipodas) on

5 – Le bord de l’Oise

Regarder les péniches passer, un soir d’été, et au fond le coucher de soleil… Il est très agréable de se promener le long du bord de l’Oise, quelle que soit l’heure de la journée.

Le plus beau coucher de soleil!! C'est l'automne 🌄❤🇫🇷

A post shared by Ana Júlia (@aninhajvm) on

6 – Le Clap Café

Un autre endroit cosy de Compiègne, très sympathique pour y manger ou simplement pour y boire un verre avec ses amis.

7 – Le parc de Bayser

Situé dans le quartier de Royallieu, ce parc parfois méconnu des Compiégnois est un petit coin de paradis. Parfait pour un pique-nique, pour un shooting photo, ou pour une après-midi détente entre amis.

A post shared by @jezdarez on

8 – Le Trendy

On adore leurs mojitos, la déco et la petite terrasse. Situé rue de Soissons, le bar organise souvent des soirées à thème. D’ailleurs, demain soir, c’est soirée girly !

9 – Le parc Songeons

Dans le centre de Compiègne près de la tour Jeanne d’Arc et à deux pas du Musée d’art et d’histoire Antoine Vivenel, ce joli parc arbore toujours quelques arcades du cloître de l’ancien couvent des Jacobins dont les photographes sont friands. On peut y admirer un « jardin des senteurs », profiter d’une magnifique vue sur l’Oise ou tout simplement y pique-niquer.

10 – In Vino – La Cave à Boire

Un bar à vin idéal avec une carte très variée qui conviendra à toutes les bourses. La qualité des produits mais également celle du service y sont exceptionnelles. Convivial et accueillant, il faut prévoir d’arriver tôt pour être sûr d’avoir de la place !

today we went to the country.

A post shared by db sutton & company hair salon (@dbsuttonco) on

Alexis BcrLéa Czns & Déborah Ld